Multirisques professionnelle : l'indispensable couverture

Trop souvent négligée, l'assurance multirisques professionnelle est pourtant une précaution indispensable pour exercer sereinement votre activité.

Quelqu'un qui se blesse accidentellement dans votre établissement, un salarié qui renverse un plat sur le manteau d'un client, un objet confié en réparation détérioré… Sans compter l'incendie, le vol, l'aléa climatique, la machine en panne… Dégâts, responsabilité engagée : au quotidien, l'entreprise est exposée à de très nombreux dangers qui peuvent mettre en péril son activité voire sa pérennité.


Quelles solutions pour améliorer sa retraite ?

Elle semble souvent bien loin… Mais pour un professionnel, la clé d’une retraite réussie réside d’abord dans l’anticipation. Et dans la bonne compréhension de son fonctionnement. 

Trois étages

Comme pour les salariés, la retraite d’un professionnel s’apparente à une fusée à trois étages :

  • la retraite de base. Pour les commerçants et artisans, il s’agit d’une retraite par répartition gérée par le RSI qui fonctionne sur les mêmes principes et avec les mêmes formules que celle des salariés. Par contre, les professions libérales conservent un système par…

Trophées Défis RSE 2017 : appel à candidature

"RSE comme Redonner du Sens à l’Entreprise"

Logo Défis RSE

Harmonie Mutuelle, partenaire officiel, apporte son soutien à ce défi !

Vous représentez une entreprise privée ou publique (ETI, PME, TPE), une entreprise familiale, une coopérative, une entreprise de l’économie sociale ou solidaire (ESS), une collectivité, un établissement public, un investisseur institutionnel, une société de gestion financière, une fondation, une association ou une ONG.

  • Candidatez avant le 15 mai 2017
  • Faites connaître les bonnes pratiques de votre entreprise / organisation / collectivité.
  • Valorisez vos actions responsables pour la planète,…

Médecine du travail : tout change !

La loi El Khomri a introduit de nombreuses nouveautés en matière de médecine du travail. Elles s’appliquent depuis le 1er janvier 2017.

Ne l’appelez plus jamais “visite médicale d’embauche” : celle-ci prend désormais le nom de “visite d’information et de prévention” ! Au-delà des termes, ce sont les objectifs qui évoluent puisqu’il ne s’agit plus d'un examen médical ni de vérifier l’aptitude à tenir un poste. Cela signifie notamment que la visite peut être conduite par le médecin du travail, par un interne ou par un infirmier. Certains postes à risque – exposition…