« J’ai dû consulter un spécialiste récemment. Pourquoi ai-je été si mal remboursé(e) ? »

Les praticiens de secteur 2, dont les spécialistes font généralement partie, ont la possibilité de fixer librement leurs tarifs. La différence entre le tarif pratiqué et le tarif de la sécurité sociale constitue ce que l’on appelle un dépassement d’honoraire.

Les praticiens signataires de l’Optam (option de pratique tarifaire maîtrisée) se sont engagés à modérer leurs dépassements d’honoraires en contrepartie d’un meilleur remboursement de leurs consultations par l’Assurance-Maladie et les complémentaires santé.
Les contrats santé responsables doivent en effet prendre en charge la totalité du ticket modérateur et remboursent, selon les garanties souscrites, tout ou partie du dépassement d’honoraires des praticiens signataires de l’Optam. La loi impose a contrario des limitations importantes à la prise en charge pour les médecins non-responsables.

Il est donc particulièrement recommandé de consulter en priorité des praticiens signataires de l’Optam. Ils sont aujourd’hui plus de 12 500 en France. Il est possible de vérifier simplement si le médecin que l'on souhaite consulter est signataire ou non sur ameli.fr.
 

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.