Dépassements d’honoraires : revenir à la table des négociations

Fin septembre, les complémentaires santé devaient signer un avenant permettant la mise en place du secteur optionnel, nouveau secteur tarifaire destiné à réguler les dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins spécialistes du bloc opératoire.

La convention médicale signée fin juillet entre les syndicats majoritaires de médecins libéraux et l’assurance maladie prévoyait le financement de ce secteur optionnel par les complémentaires santé.

Les nouvelles ponctions fiscales annoncées fin août aux organismes complémentaires ont remis en cause les négociations avec les pouvoirs publics. La Mutualité Française a exigé de l’assurance maladie une évaluation du coût de ce financement.

Pour revenir à la table des négociations, l’Unocam attend l’organisation d’ une ou plusieurs réunions entre les différents acteurs, les financeurs et l’assurance maladie, avant d’envisager une rencontre avec les syndicats de médecins.

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.