Dépassements d'honoraires : vers une nouvelle négociation

Le dossier des dépassements d’honoraires médicaux rebondit. Le nouveau gouvernement en fait une priorité et convoque les parties prenantes à la fin juillet.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, n’a pas tardé à reposer le problème : avec un total de 2,3 milliards d’euros annuels, les dépassements d’honoraires compromettent l’accès aux soins de certaines populations.

L’équipe précédente avait cherché une solution en instaurant le secteur optionnel – voir notre dernier numéro.

Le principe :
• un dépassement encadré pour certaines spécialités,
la prise en charge de ce dépassement par les complémentaires santé en contrepartie.

Au-delà des critiques sur ce dispositif, il apparaît que ce dernier est loin de résoudre le problème sur le fond. “Il y a des abus scandaleux qui ne doivent plus perdurer”, indique notamment la ministre à propos du secteur privé à l’hôpital public.

Elle convoque donc une nouvelle fois les parties prenantes (syndicats de médecins, Uncam, organismes complémentaires) à la table de négociations le 29 juillet prochain. En prévenant : “Faute d’accord, nous prendrons nos responsabilités !”

Il n’est pas sûr que le secteur optionnel résiste à cette nouvelle discussion…
 

Fichiers joints

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.