Élections dans les TPE : les grands syndicats en baisse

Cette année, les élections syndicales dans les TPE ont connu une abstention importante. Seule l’UNSA a progressé (12,49%) mais la CGT et la CFDT conservent respectivement leur première (25,12%) et deuxième place (15,49%).

Ces élections permettent aux salariés de désigner les conseillers prud’homaux et les représentants des organisations syndicales et patronales siégeant dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI) créées par la loi Rebsamen. Dès le 1er juillet 2017, ces CPRI auront un rôle d’information et de conseil auprès des salariés et employeurs en matière d’activités sociales et culturelles.

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.