L’entreprise, un lieu d’accès à la santé ?

C’est pour répondre à cette question qu’Harmonie Mutuelle, en partenariat avec Le Figaro et France Info, lance l’observatoire Entreprise et Santé. Réalisé par Via Voice, il évalue la perception des français sur l’engagement de l’entreprise en matière de santé. Zoom sur les principaux enseignements. L’entreprise est-elle un lieu d’accès à la santé ?

L’entreprise est considérée comme acteur de santé, même si les salariés se sentent peu informés sur les actions mises en place. C’est l’enseignement principal de l’Observatoire « Entreprise et santé » lancé le 1er septembre par Harmonie Mutuelle. Basé sur l’opinion de salariés et dirigeants d’entreprise, cet observatoire – qui révèle 4 grands enseignements – permettra également à notre mutuelle d’évaluer la relation santé-travail dans l’entreprise en France et de mesurer l’impact de l’ANI dans cette relation.

Jean-Louis Mercier, directeur général adjoint, explique pourquoi Harmonie Mutuelle à réaliser cette enquête sur le travail auprès des salariés et des dirigeants.

Un observatoire, 4 grands enseignements

  • L’entreprise considérée comme acteur de santé, même si les salariés se sentent peu informés
  • Une attente forte en termes d’accès à la complémentaire santé et de prévention des risques psycho-sociaux
  • Des perceptions différentes selon la taille de l’entreprise
  • La santé : un impact humain, organisationnel et économique sur l’entreprise

« Suite à la loi sur la sécurisation de l’emploi, la complémentaire santé sera généralisée à l’ensemble des entreprises au plus tard en 2016. En lançant l’observatoire Entreprise et Santé en 2014, nous pourrons suivre l’impact de cette généralisation sur l’évolution de la relation santé et travail »
Jean-Yves Larour, directeur de la communication d’Harmonie Mutuelle.

Tous les résultats de l’observatoire « Entreprise et Santé » sur harmonie-mutuelle.fr

Fichiers joints

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.