La Mutualité Française dénonce la mise en place du secteur optionnel

Le secteur optionnel, c’est non !  La Mutualité Française et l’association de consommateurs UFC-Que choisir  se sont alliés pour dénoncer le nouveau secteur censé réguler les dépassements d’honoraires des médecins.

Ils proposent de lui substituer "une réforme ambitieuse de la rémunération des médecins avec un encadrement réel des dépassements d’honoraires".

"Une action résolue est indispensable pour plafonner les dépassements d’honoraires des spécialistes de secteur 2".

Le plafonnement de ces dépassements d’honoraires, couplé à une revalorisation des tarifs opposables devrait, selon la Mutualité et UFC-Que Choisir, "permettre aux différents dispositifs de converger vers une opposition tarifaire" pour "façonner un système de santé plus équitable pour les professionnels de santé, plus juste et plus lisible pour l’usager".

L’accord  sur le secteur optionnel était suspendu, depuis vendredi dernier, à l’aval de l’UNOCAM, en annonçant son opposition au secteur optionnel, la Mutualité, principale composante de l’UNOCAM, met sans doute un coup d’arrêt aux négociations sur l’encadrement des dépassements d’honoraires.

Le gouvernement pourrait publier le décret d’application qui impose par voie réglementaire la création d’un secteur optionnel ouvert aux seuls chirurgiens, gynécologues et anesthésistes du secteur 2.

Dépassements d'honoraires : les stomatologues en tête

Part des dépassements dans les honoraires totaux des médecins en %
  2008 2010
Omnipraticiens 4,5 4,3
Anesthésistes 15,3 16,7
Cardiologues 4,5 4,0
Chirurgiens* 29,9 31,9
Dermatologues 19,7 19,9
Gastro-entérologues 11,0 11,6
Gynécologues 27,5 29,5
Ophtalmologues 24,3 25,3
ORL 19,9 20,8
Pédiatres 15,4 16,7
Pneumologues 3,9 4,0
Psychiatres** 14,7 16,6
Radiologues 4,1 4,0
Rhumatologues 15,8 16,4
Stomatologues 42,3 45,6
Ensemble 11,1 11,7

Source : Drees ; ministère de la Santé
* Y compris chirurgiens orthopédistes
** Y compris neuropsychiatres

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.