Le prix de revient des prothèses dentaires bientôt inscrit sur les devis

Objectif pour le ministère de l’économie : apporter davantage de transparence aux patients en matière de coûts des prothèses, tout en permettant une diminution des tarifs.

Les devis médicaux des chirurgiens-dentistes devront prochainement mentionner le coût de revient des prothèses dentaires qu’ils facturent à leurs patients (actuellement, y est indiqué le prix d’achat, dont la marge réalisée par le praticien).

Le gouvernement souhaite par cette mesure renforcer la transparence pour le patient :

En effet, une prothèse réalisée à l’étranger coûte moins cher que celle qui sera fabriquée en France. Pourtant, quel que soit l’origine de la prothèse, et son prix de revient, la Sécurité sociale prendra en charge moins de 100 € du montant. Le reste à charge est imputable soit au patient, soit à sa mutuelle.

A cette transparence souhaitée sur les prothèses dentaires (qui ne représentent qu’une petite partie de la facture totale des dispositifs médicaux ambulatoires), les praticiens soulignent la faible rentabilité des soins conservatoires et les coûts de structures impactant fortement le fonctionnement des cabinets dentaires.

Jacques Le Voyer, président de l’UJCD, syndicat des chirurgiens-dentistes libéraux, préconise, dans ce cadre, une revalorisation de la prévention qui favoriserait l’ensemble du système thérapeutique.

La mesure concernant l’inscription du prix des prothèses dentaires aux devis médicaux devrait être intégrée à la loi Santé au printemps prochain par voie d’amendement.

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.