Les réseaux de soins mutualistes

L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi la proposition de loi sur les réseaux de soins mutualistes, au terme d’âpres débats. Ce texte permet aux mutuelles de mieux rembourser leurs adhérents lorsqu’ils s’adressent à un professionnel de santé membre d’un réseau de soins avec lesquels les mutuelles auront passé des contrats de qualité ou de modération tarifaire : une possibilité jusqu’à présent réservée aux seuls assureurs et institutions de prévoyance.

Toutefois, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a souhaité limiter ce remboursement différencié aux seuls soins dentaires et optiques. Le texte interdisant de négocier des baisses d’honoraires avec les médecins généralistes ou spécialistes.

Contre ce projet de loi désormais adopté, des professionnels libéraux de santé ont décidé de manifester, une nouvelle fois, à Paris, le 2 décembre, entre le Sénat et la Mutualité Française, au prétexte qu’il annoncerait la "mort du libre choix du praticien par le patient". L’Union Harmonie mutuelles et la Mgen/Istya publient dans le journal Le Monde daté du 29 novembre une lettre ouverte aux médecins intitulée : "Nos adhérents sont aussi vos patients". 

En savoir plus : www.harmonie-mutuelle.fr
Lire l’article paru dans Le Monde du 28 novembre 2012 : www.lemonde.fr

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.