Médicaments : les patients autorisés à déclarer les effets indésirables

Les patients et associations de patients peuvent désormais déclarer directement les effets secondaires constatés sur des médicaments aux centres régionaux de pharmacovigilance dont ils dépendent.

Auparavant, seuls les professionnels de santé étaient habilités à le faire.

Le signalement doit :

  • décrire précisément les effets indésirables,
  • mentionner le numéro du lot de fabrication du produit,
  • mentionner le mode d’utilisation et la dose utilisée,
  • mentionner les dates de traitement,
  • mentionner le motif de l’utilisation
  • préciser les autres médicaments consommés durant la même période.

Une mesure qui prend tout son sens à la lumière de l’affaire du Médiator®.

Le formulaire de déclaration et le guide d’utilisation sont disponibles sur www.afssaps.fr

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.