Optique : les réseaux de soins ont le vent en poupe

Face aux surcoûts massifs du prix des lunettes pour les consommateurs, l’association UFC-Que Choisir en appelle à la généralisation des réseaux de soins conventionnés.

Prix excessif de l’équipement optique

Paradoxe sur le marché des lunettes ! Alors que le nombre de points de vente augmente de manière exponentielle depuis quelques années (+ 47% depuis 2000), les besoins de la population en optique n’a augmenté que de 13% sur la même période. Les magasins ne vendant en moyenne que 2,8 paires de lunettes par jour. Une sous productivité qui se répercute directement sur le prix des lunettes.

En effet, selon l’association UFC- Que Choisir, le consommateur conserve à sa charge 205€ en moyenne (445€ s’il n’a pas souscrit à une complémentaire santé). L’étude met en avant le poids des frais de distribution dans ce surcoût (70% du prix de vente HT). Pas étonnant dans ce cas que les Français aient le « budget lunettes » le plus lourd d’Europe (50% supérieur à la moyenne européenne) !

Quelle solution pour faire baisser les prix des lunettes ?

En cause, selon l’UFC-Que Choisir, l’absence de régulation publique et l’opacité tarifaire qui empêchent le consommateur de faire jouer la concurrence. Face à cette pratique déraisonnée, UFC-Que Choisir en appelle au développement de réseaux conventionnés au sein desquels les complémentaires santé négocient avec les opticiens partenaires des tarifs préférentiels.

Kalivia, réseau d’opticiens agréés d’Harmonie Mutuelle

Pour permettre à ses adhérents de bénéficier d’équipements optiques de haute qualité au meilleur tarif, Harmonie Mutuelle propose des services et avantages exclusifs auprès de 4200 opticiens agréés partout en France.

Pour en savoir plus : cliquez-ici

 

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.