Pharmacie : pourquoi des honoraires de dispensation ?

Depuis le 1er janvier 2015, la rémunération des pharmaciens sur les médicaments remboursables a évolué. Elle était jusque-là fondée sur un principe de marge forfaitaire en fonction de tranches de prix. Afin de rendre cette rémunération moins dépendante du prix des médicaments, elle intègre désormais des honoraires dits de dispensation destinés à valoriser le conseil du pharmacien.

Ces honoraires ont évolué au 1er janvier 2016. Ils sont de :

  • 1,02 euro pour un conditionnement normal,
  • 2,76 euros pour un grand conditionnement,
  • 0,51 euro pour une ordonnance complexe comprenant plus de cinq médicaments différents.

Ces honoraires sont imputables aux médicaments remboursables, prescrits ou non. Le montant figure sur le Ticket Vitale imprimé au verso de l’ordonnance. Ils sont pris en charge par l’Assurance-Maladie et par la complémentaire santé dans les mêmes proportions que les médicaments auxquels ils se rattachent. Les honoraires d’ordonnance complexe sont intégralement pris en charge par l’Assurance-Maladie.

Par renée lebrun, le 16/11/2016 à 15:08

pourquoi la ssle ne donnerait pas aussi des honoraires aux bouchers, boulangers et autres, ce sont aussi des commerçants.Pas normal, les pharmaciens ont déjà une marge bénéficiaire sur tous les médicaments. Les malades paient pour eux en étant moins remboursés. Honteux. .

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.