Présidentielle 2017 : et si on parlait de santé ?

Lancé par la Mutualité Française dans la perspective des élections2017, le site participatif placedelasanté.fr, permet de décrypter les programmes santé et protection sociale des candidats. Une occasion de remettre ces enjeux, qui préoccupent les Français, au centre des débats.

« Contribuer à nourrir les débats »

L'objet de ce site participatif est de décrypter les programmes de santé et de protection sociale des candidats. Tous les internautes peuvent y contribuer en commentant les contenus, en postant une tribune ou en interpellant les candidats à l’élection présidentielle.

Le site vise à recenser et à agréger les préoccupations des contributeurs sur la santé et la protection sociale pour les adresser ensuite aux candidats. Les propositions seront relayées sur les réseaux sociaux tout au long de la campagne et, lors d’un grand événement organisé le 21 février par la Mutualité Française, auprès des candidats.

« L’idée n’est pas de prendre position pour tel ou tel candidat, mais bien de contribuer à nourrir les débats et éclairer les véritables choix de société qu’impliquent certaines propositions », a expliqué Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française lors du lancement du site en décembre dernier.

Découvrez le site www.placedelasante.fr

Par Sophie V (Psychologue), le 25/01/2017 à 16:36

La santé physique étant étroitement liée à la santé psychique il est temps de permettre à tous l accès aux soins psychologiques auprès des psychologues libéraux par le remboursement au moins de quelques séances. Cela éviterait la surconsommation d anti depresseur et permettrait de régler l origine de la souffrance et d éviter des dépenses et dépendances à outrance.

Par revendicationc18, le 27/01/2017 à 18:44

Il faut impérativement arrêter d'augmenter les cotisations d'assurances complémentaires alors que les revenus de chacun sont en baisse. C'est du vol d'augmenter les cotisations.

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.