Quelles assurances pour votre activité ?

Multirisque, responsabilité civile… Voilà des termes que l’on entend souvent sans savoir ce qu’ils recouvrent. Une explication s’impose.

Il en est d’une activité professionnelle comme d’une famille : il est prudent de la protéger par des assurances adaptées. Encore faut-il comprendre quelles garanties elles comprennent.

Qu’est-ce qu’une multirisque professionnelle ?

Tout comme la multirisque habitation, elle protège vos locaux et vos marchandises et votre matériel professionnel contre les dégâts des eaux, l’incendie, le vandalisme et les dégradations, le vol, les aléas climatiques…

Et une responsabilité civile professionnelle ?

C’est une assurance qui couvre les dommages que vous ou vos salariés pouvez causer à autrui, qu’il s’agisse d’un client, d’un fournisseur voire d’un tiers sans lien avec votre activité. On distingue souvent la responsabilité civile professionnelle et la responsabilité civile d’exploitation. Cette dernière concerne les dommages qui ne résultent pas de l’exécution de vos prestations ou de la vente d’un de vos produits, comme la robe tachée d’une invitée lors d’un cocktail dans vos locaux.

Sont-elles indépendantes l’une de l’autre ?

Oui, mais elles sont souvent proposées au sein du même contrat.

S’agit-il d’assurances obligatoires ?

Sauf pour certaines activités réglementées – professions médicales, experts-comptables, agents immobiliers, agents d’assurances… –, la responsabilité civile professionnelle n’est pas obligatoire. La multirisque professionnelle non plus. En pratique, cette dernière est toutefois souvent exigée par les propriétaires de locaux professionnels. Les appels d’offres publics et les grands donneurs d’ordres imposent également dans la plupart des cas que leurs fournisseurs aient souscrit une responsabilité civile professionnelle.

Est-il possible de les adapter à son activité ?

Bien évidemment. Si vous disposez et utilisez d’importantes bases de données informatiques, vous aurez sans doute intérêt à les intégrer à votre contrat de multirisque professionnelle. De même, il est judicieux de prendre en compte le fait que vous intervenez régulièrement chez vos clients pour que votre matériel soit garanti hors des murs de l’entreprise. La couverture des pertes d’exploitations à la suite d’un sinistre peut également être une garantie intéressante pour pérenniser l’activité face à un aléa important, le temps de faire des réparations ou de racheter le matériel détruit. La protection juridique également, pour faire face à un litige avec un client, un fournisseur ou l’administration…
Les contrats de responsabilité civile professionnelle sont toujours étroitement liés à l’activité de l’entreprise qu’ils doivent protéger.

Ces assurances sont-elles indispensables ?

En tant que professionnel, vous savez que votre activité est fragile, notamment du fait des aléas conjoncturels que vous pouvez rencontrer. Mais elle est également exposée à de très nombreux risques liés à un sinistre matériel, avec des conséquences multiples. Un incendie ou un dégât des eaux par exemple, peuvent détruire le stock ou la comptabilité et sont souvent suivis de plusieurs semaines d’interruption d’activité. De même, les préjudices causés à des tiers peuvent avoir des conséquences financières incalculables qui mettent en péril la poursuite de l’exploitation… Donc oui, ce sont des couvertures indispensables !
Parlez-en à votre conseiller Harmonie Mutuelle…
 

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.