Un partenariat avec la MGEN pour construire l’avenir

Les deux plus grandes mutuelles françaises réfléchissent ensemble à la constitution d'un nouveau groupe.

“Harmonie Mutuelle et la MGEN souhaitent enrichir leur métier en passant du seul remboursement complémentaire de prestations de soins à l'accompagnement des parcours individuels, à la prévention collective et personnalisée des risques, voire à leur anticipation.” C'est ce que les deux mutuelles ont expliqué le 12 janvier dernier dans une lettre d'intention par laquelle elles annoncent leur rapprochement.

En réunissant leurs forces, les deux mutuelles partent d'une analyse commune : “On constate une préoccupation de plus en plus marquée de nos adhérents concernant le coût de leur complémentaire santé et la hausse du reste à charge”, explique Joseph Deniaud, président d'Harmonie Mutuelle.

Or, pour agir sur le reste à charge, il faut pouvoir agir sur l'organisation du parcours de santé, ce qui implique d'atteindre une certaine taille. Cette taille, les deux mutuelles peuvent y prétendre avec leurs quelque 8,2 millions de personnes assurées, et même plus de 11,5 millions si l'on ajoute leurs mutuelles partenaires.

Pour autant, rapprochement ne veut pas dire fusion. Les deux entités entendent conserver leur portefeuille d'adhérents et leurs prérogatives sur leurs marchés respectifs. Il s'agit en fait, au travers d'investissements communs :

  • de créer des services nouveaux en matière de parcours de soins, de prévention, de dépistage, d'assistance,
  • de construire des dispositifs de prévoyance, d'assurance dépendance, d'épargne et de retraite encore plus performants,
  • d'étoffer l'offre de soins mutualistes et de réseaux conventionnés,
  • d'améliorer encore le lien avec les adhérents et la qualité du service à travers les nouvelles technologies.

Les discussions qui viennent de s'ouvrir entre les deux mutuelles doivent durer six mois. Elles pourraient aboutir début 2016 au plus tard à la constitution d'un nouveau groupe.





Les autres articles

Ajoutez votre commentaire


(Ne sera ni diffusé ni publié)
(facultatif)
En déposant votre commentaire, vous acceptez la charte éditoriale de ce blog.