Billets dans la catégorie Juridique et social

Optique, audio et dentaire : vers le zéro reste à charge

Avec la réforme 100 % Santé, le zéro reste à charge pour l’optique, l’audio et le dentaire sera bientôt possible.

C’était une promesse de la campagne présidentielle : faciliter l’accès aux soins en permettant de s’équiper de lunettes ou d’audioprothèses, ou de bénéficier de soins dentaires sans reste à charge – la somme que l’on doit payer de sa poche au-delà du remboursement de la Sécurité sociale et de la complémentaire santé. Ces trois postes de santé essentiels figurent en effet parmi les moins bien couverts par l’Assurance-Maladie alors même…


Prélèvement à la source : mode d’emploi

À partir du 1er janvier, l’impôt sur le revenu sera prélevé en temps réel au fil de l’année. Êtes-vous prêt ?

C’est une petite révolution qui se profile : dès le début de 2019, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu entre en vigueur. Une remise en cause de bien des habitudes qui n’a pas que des inconvénients.

Les grands principes

• Aucune incidence sur le montant de l’impôt, uniquement sur la fréquence des échéances et la façon de le payer.
• Mise en concordance du revenu et de l’impôt correspondant : plus de décalage…


Assurance chômage pour les indépendants : quelles pistes ?

Les contours de cette mesure phare du gouvernement commence à se dessiner. Voici quelques précisions :

L’idée d’Emmanuel Macron, alors candidat à la présidence de la République, était louable. Dans un monde où les carrières sont de plus en plus multiples et dans lequel les frontières entre salariat et entrepreneuriat s’estompent, il devient logique d’abolir, autant que possible, les différences entre les statuts, en créant notamment une assurance chômage universelle. Si elle n’est pas fondamentalement remise en cause aujourd’hui, cette idée doit largement composer avec certaines réalités.


Un Pacte pour doper les TPE et PME

Le gouvernement annonce un ensemble de mesures favorables aux petites structures pour les aider à grandir plus sereinement.

La réflexion a été lancée à l’automne dernier. Après une phase de concertation cet hiver, la loi Pacte — traduisez Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises – doit être présentée au gouvernement en juin. Objectif avoué : redonner de la visibilité et de la souplesse aux TPE et aux PME, et doper l’économie. Au total 1,2 milliard d’euros doivent ainsi faciliter leur quotidien et alléger certaines charges. Les axes abordés par la loi sont multiples.