Billets dans la catégorie Juridique et social

Autoentrepreneurs : ce qui change en 2019

Autoentrepreneurs : ce qui change en 2019

Simple et pratique, le statut d’autoentrepreneur concerne aujourd’hui 1,1 million de professionnels et représente à lui seul 42 % des créations d’entreprises. Comme chaque année, il fait l’objet pour 2019 d’un certain nombre d’aménagements.

Déclaration de chiffre d’affaires :

elle se fait désormais obligatoirement en ligne, dès le premier euro.

Prélèvement à la source :

Il s’effectue sous forme d’acomptes mensuels ou trimestriels basés sur le montant de chiffre d’affaires 2017 déclaré au printemps 2018. Les autoentrepreneurs qui créent leur activité en 2019 ont le…


Conjoint dans l’entreprise : déclaration bientôt obligatoire

L’amendement a été voté à l’unanimité le 27 septembre dernier par l’Assemblée nationale dans le cadre de la discussion sur la loi Pacte : chaque chef d’entreprise artisanale, commerciale ou libérale devra désormais préciser si son conjoint ou partenaire de PACS travaille avec lui et sous quel statut.

Un risque pour le conjoint

Selon le ministère de l’Économie et des Finances, 30 % des chefs d’entreprises travaillent de façon régulière avec leur conjoint. Parmi ces derniers, près d’un tiers, des femmes en très grande majorité, ne sont pas déclarés, le plus souvent…


Auto-entrepreneur, Micro-entrepreneur, vous passez au régime de TVA ? Faites-vous aider !

Vous réalisez que vous allez dépasser le seuil autorisé pour la franchise en base de TVA, il est temps de prendre les mesures nécessaires ! Oui, mais lesquelles ?

Harmonie Mutuelle est partenaire de la FEDae la Fédération des auto-entrepreneurs qui vous propose le bon conseil du mois.

En auto-entreprise, votre chiffre d’affaires doit être au maximum de 170 000 euros pour une activité commerciale,  70 000 euros pour du service. Cela dit, dès qu’il atteint 82 800 euros (commerce) et 33 200 euros (services), il faut collecter la TVA et la déclarer.

Comment anticiper ?

Commencez par surveiller vos rentrées, cela vous évitera des…


Optique, audio et dentaire : vers le zéro reste à charge

Avec la réforme 100 % Santé, le zéro reste à charge pour l’optique, l’audio et le dentaire sera bientôt possible.

C’était une promesse de la campagne présidentielle : faciliter l’accès aux soins en permettant de s’équiper de lunettes ou d’audioprothèses, ou de bénéficier de soins dentaires sans reste à charge – la somme que l’on doit payer de sa poche au-delà du remboursement de la Sécurité sociale et de la complémentaire santé. Ces trois postes de santé essentiels figurent en effet parmi les moins bien couverts par l’Assurance-Maladie alors même…